« Profitez ! »

Home/Société/« Profitez ! »

« Profitez ! »

 profitez1  

La métaphysique commune aux temps présents est sans aucun doute concentrée dans l’injonction : « Profitez ! » « Profitez des opportunités qui s’offrent à vous, faites-vous plaisir ! » En arrière-fond, résonne le non-dit : « Sortez de vos misères minables, esclavages étroits, jouissez enfin ! » L’impératif s’inscrit dans un climat glauque, d’insatisfaction, d’insécurité probable, de peurs latentes.

En cause la société dite « de consommation » ?

Probablement, mais pas seulement ; la mise en demeure est plus profonde. Elle s’accroche aux bases de la connaissance, aux principes et premières causes. Ce n’est pas un simple conseil, c’est un coup de fouet donné au cheptel, un credo d’horizontalité qui a pris la place de la transcendance classique.

Concrètement, l’injonction est méthodique. Dès qu’elle est reçue, elle limite le bonheur à l’ego. Hors du self, point de salut ! L’éthique sociale et la fraternité religieuse sont illico disqualifiées. Arrangements, achats ou ventes, sinon rien ! Le libéralisme fait sens et tire gloire de l’injonction qui, du fait de son universalisme, voile la dissociation sociale et magnifie « Sa » culture agrémentée de libertés ostentatoires. Cependant, quand bien même la métaphysique de notre ère et la propagande médiatique sont sans ambiguïté, peut-on être heureux seul et contre tous ?

Une très grande différence de qualité oppose le « bonheur » égocentré et le bonheur partagé. Par nature l’homme est un être social. C’est l’artifice d’une mutation orchestrée par la main invisible des technocrates qui a métamorphosé son caractère inné pour l’adapter au marché et à l’instrumentalisation du monde. Le « plaisir » que prône la nouvelle métaphysique est soit grossier, soit illusoire. Il faut accueillir l’humanité subtile du désir amoureux et suivre l’itinéraire de la complicité pour monter au septième ciel. L’amour se conjugue dans l’alliance première, celle où l’altérité biologique se lie.

Or le plaisir amoureux et le sexe sont aujourd’hui tous deux sous le joug de l’injonction qui condamne tout lien de dépendance et ordonne à chacun de prendre impérativement sa part, de la défendre, de montrer toute son importance et d’imposer son self. L’alchimie tantrique est inopérante à ce degré de bassesse. La femme mutante veut être séduisante et s’honorer de l’ascendant que son capital sexuel lui donne sur ses prétendants. Elle s’efforce de plaire, silicone ses seins, botoxe ses lèvres, montre ses fesses, etc., etc.

profitez2

Face à elle, le mâle mutant est en chasse. Pour connaître le bonheur, il doit conquérir des « cœurs » et collectionner des mémoires de culs, ses trophées. Où est la conquête quand l’un et l’autre, dans leur rencontre fortuite, pensent avoir vaincu l’autre par ses qualités de séduction ? Silicone et masturbations, le temps de remettre ses fripes et toilettes, de se maquiller, il faut repartir sur les autoroutes de la misère sexuelle. Le bonheur ne peut pas s’épanouir dans la rivalité, la précarité et le matérialisme …

Il éclot dans l’épanouissement d’œuvrer ensemble et de s’entraider pour le bien commun. Les anciens le savaient, nous sommes heureux quand nous donnons et recevons universellement les dons des autres.

Le mutant libéral libertaire n’est plus apprécié pour son sens civique, pour sa fidélité, mais pour sa propension à « se vendre », valeur dominante, ultime critère de confiance. Il n’est plus question de faire corps avec les siens, d’avoir foi ni de croire. Il n’est plus que bassesse tangible dans le besoin brut, dans la biomécanique. Le corps est périssable, ni l’âme ni le divin n’ont de part.

« Profite ! »

« Sort de ta misère minable, de tes esclavages étroits, jouis enfin ! »

De l’injonction, le plus important est finalement le non-dit, qui se cache derrière le : « Profite ! »

i.e. : « Minable … tente donc de jouir si tu en es capable …

et vite…

car ta vie est courte ! »

profitez3

Roméo & Juliette Bey

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.