La mutation structurelle de l’autorité

Home/Couples et familles, Politique, Société/La mutation structurelle de l’autorité

La mutation structurelle de l’autorité

titre et première photo

En catimini, derrière un masque paisible et débonnaire, le gouvernement socialiste de Flamby, par une décision en apparence anodine, a apporté une contribution de plus à la mutation structurelle de l’autorité en France. Depuis longtemps, les politiciens de gauche comme de droite rivalisent d’efforts pour permettre à l’autorité, jadis enracinée anthropologiquement, de basculer au profit du cercle ploutocratique qui modèle l’économie planétaire, finance le bipartisme, les médias et l’armée.

Le 12 août 2014[fusion_builder_container hundred_percent=”yes” overflow=”visible”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”no” center_content=”no” min_height=”none”][1] le droit français fut amputé de l’expression juridique « en bon père de famille » sous prétexte de sexisme. Certes, la référence au père désigne le chef de famille qui dans le passé fut effectivement le père, mais le genre ici n’est qu’un prétexte et bien que cette notion s’applique en droit avec évidence à la femme comme à l’homme, parent d’enfant comme sans enfant, en jouant sur une vision syntaxique fantasmée et en profitant de cette machine à domestiquer le cheptel humain qu’est l’idéologie de l’égalité, la bande à Flamby – l’air de rien – avec cette nouvelle loi porta un coup de grâce.

Il n’est pas inutile de rappeler que le genre, dit couramment « masculin » dans la grammaire française, est le genre non marqué, que l’on peut appeler aussi extensif en ce sens qu’il a capacité à représenter – à lui seul – les éléments relevant de l’un et l’autre sexe. Selon Wikipédia, quand on dit « tous les hommes sont mortels », « cette ville compte 20 000 habitants », « tous les candidats ont été reçus à l’examen », etc…, le genre non marqué désigne indifféremment des hommes ou des femmes. Son emploi signifie que, dans le cas considéré, la différenciation des sexes n’est pas pertinente et que l’on peut donc les confondre. Il faut savoir aussi ce que veut dire « en bon père de famille ». Cette expression, désormais hors la loi, mais qui était habituelle jusqu’à ce jour dans le Code Civil, le Code de la Consommation et celui de l’Urbanisme, renvoyait à l’idée du comportement d’une personne qui s’obligeait à être bienveillante, prudente, diligente, soucieuse des biens et/ou des intérêts qui lui étaient confiés comme s’il s’agissait des siens propres. Elle venait du fond des temps. Le dictionnaire Hachette précise « avec la sagesse, l’esprit d’économie qu’un père de famille est censé représenter ». Une femme peut sans problème se comporter « en bon père de famille » et ceci, depuis longtemps. Cependant, les politiciens sont là pour enfumer le monde et ils adorent utiliser la sottise cristallisée dans les errances féministes.

Dans cet article, nous entendons faire un lien entre l’autorité de l’État et l’autorité du chef de famille, ce qui n’est pas évident, aussi est-il opportun de dire en quoi il consiste. Déjà, nous vous invitons à considérer que, dans l’anthropologie classique, c’est probablement beaucoup moins le « mâle » qui a eu du pouvoir que la famille elle-même, pour laquelle il se battait et de laquelle il dépendait. D’où, il suit que deux tissus sociétaux sont discernables. L’ancien qui construisait une ville, puis des nations, à partir des familles, cellules de base de la société. Et le nouveau, qui attache une population d’individus dissociés dans une régulation économique dans laquelle, dépossédée de ce qui fait le politique, elle n’est plus capable de se nourrir par elle-même, ni de se défendre non plus.

Dès lors, l’autorité de la force répressive, qui jadis imprégnait toutes les couches de la société, est concentrée dans des corps particuliers, hors-sol. Et la virilité est conséquemment disqualifiée, vouée aux gémonies. Dans le temps, elle était appréciée car, à tous les étages de la pyramide sociale, elle était en charge de cette mission généreuse qui consistait à offrir aux siens, au travers des adversités, protection, sécurité, paix sociale et fraternité.

Aujourd’hui, ce ne sont plus des bras engagés, libres et citoyens, mais des bras stipendiés qui sont en charge de la sécurité, salariés contraints, mercenarisés. La puissance répressive réside hors du peuple, au-dessus de lui et s’exerce souvent contre lui. Avant que n’apparaisse cette nouvelle structure tutélaire, la sécurité était établie de l’intérieur par les bras des hommes à disposition de leurs proches, dans les familles, les villages, les communautés, les nations. Le citoyen grec était hoplite, l’artisan du Moyen Âge participait à la milice de sa corporation, les guildes des Cités dépêchaient les citoyens pour parader en armes les jours de fête. Ils en étaient gratifiés, car le bien commun faisait consensus, aujourd’hui le pouvoir leur demande de déposer toute trace de virilité et de tolérer la multitude des variations anthropologiques d’une société qui interdit jusqu’à l’idée de bien, car elle est suspecte d’intolérance.

Cette extraordinaire mutation structurelle de l’autorité a conséquemment fait perdre à chacun son autonomie politique au profit d’une gouvernance financière qui entend faire accroire au peuple qu’une ère de paix est enfin advenue. Or ladite paix est faite de la même pâte que celle qui fut employée pour faire de l’animal sauvage un animal domestique.

La propagande orchestrée par les politiciens, dont Flamby est le dernier avatar, dissimule cette extraordinaire domestication derrière un bluff universel « à l’égalité et à l’émancipation », une redéfinition de la femme et une disqualification des mâles, dont jadis la destinée fut hautement honorable.

Screenshot 2016-01-14 00.13.39

La beauté virile au service des siens est peinte désormais en domination sexiste. D’où il suit que dans un monde ainsi constitué, modelé par un nouvel archétype de pouvoir, l’individu lambda, neutralisé, peut dès lors rêver de fausses libérations. La femme piégée qui investit sur elle-même pour se valoriser, peut s’afficher sans vergogne, se moquer des mâles désormais réduits à leur dimension domestique, à une fonctionnalité où il leur faut comprendre qu’ils sont, eux aussi, des objets du marché, d’éventuels demandeurs, en aucun cas des alliés attendus dans des unions conjugales semblables à celles que leurs aïeux connurent.

Ainsi, l’illusion de la liberté fait son office sur le nouveau théâtre des opérations. Le concept de chef de famille est piétiné au bénéfice de la notion de neutralité du sens qui devient la norme imposée aux individus instrumentalisés. Le piège se referme sur une population qui a perdu tout à la fois : sa solidarité de corps, toute autorité et les flammes autrefois ardentes des deux sexes qui facilement s’embrasaient l’un pour l’autre.

La paralysie des citoyens sous prétexte d’égalité, d’émancipation, de justice et de laïcité, la dissociation des familles et la disqualification de la complémentarité des genres, a ouvert la voie à une dissociation politique générale inéluctable, car, en fait, le politique est intrinsèquement un acte associatif. L’art de faire société avait pour base la conjugalité socialement sacralisée, elle s’est métamorphosée en un nouveau sacerdoce pour l’intérêt individuel.

Le statut ancestral de chef de famille est désormais placé au centre d’une réécriture de l’histoire

mâle préhistorique

dans laquelle il faut admettre – sans broncher – la notion totalement irréaliste qui allègue que les femmes auraient souffert de la méchanceté des mâles depuis la nuit des temps, récit abominable, scénarisant ces monstrueux aïeux qui auraient honteusement profité d’elles dans une relation dominant/dominé.

En vérité, les femmes ont supporté (aimé) les hommes parce que le don à l’autre était réciproque (nonobstant des cas particuliers). Cependant, l’idéologie nouvelle nie la symétrie de la tradition pour discréditer le modèle.

L’alliance originelle, celle de l’amour, appelle à tout donner, mais l’algorithme n’a de sens que dans la réciprocité, maître mot d’un sens civique unificateur. Les sociétés à prétentions morales du passé prônaient le don – elles le situaient dans sa dimension sociale, réciproque et collective – la société marchande exhorte à prendre et elle situe sa harangue dans une ontologie impérativement individualiste.

Cette métamorphose fondamentale a fait perdre aux hommes et aux femmes, l’art originel de l’alliance, aux citoyens l’art de la solidarité, de ce fait, toute puissance politique et toute autorité !

 

[1] En 1982, la loi sur les droits et les devoirs des bailleurs et des locataires avait déjà substitué à l’obligation « de jouir des locaux en bon père de famille » celle d’en jouir « paisiblement ». Le 21 janvier 2014, l’Assemblée Nationale adopta un amendement condamnant le concept dans le droit français, proposant de le remplacer par le terme raisonnable. Elle vota la loi « Pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes » le 4 août 2014.

 [/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.