Le libéralisme

Home/Société/Le libéralisme

Le libéralisme

Le libéralisme

1) Son enfumage
2) Sa vérité

& la condition de l’homme

 

Son enfumage

Le libéralisme t’offre :

l’acquisition du savoir,
l’augmentation du confort,
une richesse nouvelle accessible à qui s’en donne la peine,
un désir d’innovation,
une nouvelle lumière,
de diriger par toi-même ta destinée,
la joie exaltante de la création de nouvelles fondations sociales,
le bienêtre social,
un nouvel esprit d’entreprise,
d’améliorer sans cesse ta condition, etc.

 

Sa vérité

Voltaire (1694-1778)

voltaire

« Il est impossible, dans notre malheureux Globe, que les hommes vivant en société ne soient pas divisés en deux classes, l’une des riches qui commandent, l’autre des pauvres qui servent ; et ces deux se subdivisent en mille et ces mille ont encore des nuances différentes. Tous les pauvres ne sont pas malheureux. La plupart sont nés dans cet état et le travail les empêche de trop sentir leur situation ; mais quand ils la sentent, alors on voit des guerres… toutes ces guerres finissent tôt ou tard par l’asservissement du peuple, parce que les puissants ont l’argent, et que l’argent est maitre de tout dans un état. »

Dictionnaire Philosophique, cf. Égalité, XXIX, p. 8 – 218-226

 

 

 

Patrick Colquhoun (1745-1820)

colquhoun

« Sans une grande proportion de pauvreté, il ne pourrait y avoir de richesses, puisque les richesses sont le fruit du travail et que le travail ne peut provenir que d’un état de pauvreté. La pauvreté est cet état, cette condition de l’individu qui, dans une société, n’a pas d’excédent de travail en réserve, ou, en d’autres mots, pas de propriété ou de moyen de subsistance, sauf celui qui découle d’un travail constant dans les diverses occupations de la vie. La pauvreté, par conséquent, est un élément des plus nécessaires et indispensables de la société, sans lequel les nations et communautés ne pourraient se maintenir en état de civilisation. »

A Treatise on Indigence, page : 7

La condition de l’homme

La règle étant toujours définie par ceux qui possèdent, un enfumage épais recouvre la condition réelle des masses sous le bluff des bienfaits dont le système se pare. L’individu théorique, ostensiblement campé par l’encéphale médiatique, est soi-disant libre d’acquérir sa propre liberté et une aisance matérielle ; mais le nombre de ceux qui ont les moyens d’entrer dans la peau du personnage dessiné sont très minoritaires. Il est vrai que quelques exceptions médiatisées tentent de contredire cette évidence, mais la créature dont le libéralisme défend le confort et les droits avec tant de zèle est, pour la multitude, au quotidien, une représentation fantoche inapte à concéder la « condition » brillamment annoncée.

Juliette & Roméo

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.