L’alternative sociétale et politique à la Si-Vile-Isation

Home/Politique, Société/L’alternative sociétale et politique à la Si-Vile-Isation

L’alternative sociétale et politique à la Si-Vile-Isation

Une alternative sociétale et politique à la si-vile-isation est à la fois souhaitée par le plus grand nombre et à la fois insaisissable. De multiples offres sont proposées ; qu’elles soient existentielles, tournées vers la réalisation de soi, spirituelles, ludiques ou politiques, qu’elles prennent la forme de club, de communautés ou de partis, elles sont toujours structurées pour être viables, donc, insérées dans le système et ne donnent in fine qu’une illusion d’alternative.

Ceux qui tentent d’en sortir échouent, ils sont extrêmement nombreux, la plupart, découragés, espèrent en une issue qui ne dépend plus d’eux. Ils escomptent que, pris dans ses tiraillements, le système s’effondre de lui-même. Malheureusement, je crains qu’ils ne soient tous morts avant que le Léviathan ne s’affaisse un tant soit peu. Le monstre est un démiurge impérieux qui ne cesse de croître au détriment des populations dont il se nourrit. Il gère les objets humains comme un parc de voitures, un cheptel lucratif, un magasin d’électroménager. La foule solitaire, totalement dissociée, est impuissante.

Tous les dissidents dénoncent les faits, révèlent les scandales, prouvent son absence d’intégrité et d’humanité, mais sont incapables de faire un pas hors de la matrice qui les broie. Une vie sociale radicalement autre, ce n’est pas ce que proposent les anticapitalistes de gauche, ni ce que proposent ceux de droite, ni ce qu’offrent les religions et les communautés de vie, toutes instrumentalisées. Les uns dénoncent les inégalités, la corruption, les autres l’absence d’éthique, les uns pointent telles lacunes, d’autres des aberrations, le système est pourri, c’est évident. Cela ne sert à rien de prêcher ce que tout le monde sait.

Il faut maintenant faire ne serait-ce qu’un effort minuscule, mais un vrai pas au-dehors. Pour être une alternative véritable, il faut que la « solution » proposée crée un type de rapport humain et une logique économique qui donne à son acteur une souveraineté par rapport au maître de la société contemporaine qu’est « le marché ». Elle pourrait être à ce moment-là infime, sa force ne résiderait pas en soi, mais dans sa reproductibilité.

Les médias sont sur le marché, donc à vendre, donc vendus. Ils appartiennent à une poignée de propriétaires. Les partis sont financés par les mêmes. Ceux qui croient encore en une solution démocratique réalisée à l’intérieur du système sont niais ou partie prenante. Le seul champ d’action qui nous reste, notre avenir lui-même, doit échapper au macrocosme. La nature est broyée par le système, mais elle est puissante et a pour avantage d’être encore vivante en nous, dans notre intimité, elle nous est accessible dans le maquis où se cache notre existence. Il est possible que notre cœur s’engage dans des alliances minuscules, mais susceptibles de créer de vraies loyautés, des liens, des souverainetés locales qui ne dépendent que de notre bon vouloir. C’est le mode même de la vie qui se déploie et c’est la seule issue me semble-t-il.

mainscouplefamille

Voici mon conseil. Il ne vous est possible d’humaniser le monde ni par des coups d’État, ni par des élections. Cependant, à l’heure qu’il est, il vous est très difficile, mais encore possible de tisser une petite pièce de tissu social sain, en commençant par l’alliance première de l’homme et de la femme. Si le sentiment que la nature a mis dans l’amour n’est pas instrumentalisé, et cela ne dépend que de vous pour qu’il ne le soit pas, vous pouvez être deux, à la vie, à la mort, créer l’alternative absolue à la standardisation individualiste du Léviathan, une base, minuscule, mais forte de bien commun, inventer l’art associatif de l’entraide.

Ceux qui ne sont pas capables de vivre à deux, ne le sont pas non plus à plusieurs et, par leur indigence, ils cautionnent l’instrumentalisation dont ils font l’objet. Les armées, les polices, les administrations et les partis, tous, sont au service du Léviathan, nous ne pouvons pas agir à ce niveau, mais une fille et un garçon peuvent décider maintenant de changer le monde dans leur maison en déniant la marchandisation du sexe, tout en excluant aussi le discours conflictuel du féminisme ; ils sont invincibles chez eux s’ils s’allient loyalement.

La nature peut facilement vaincre son ersatz en quelques lieux, notamment là où vous êtes, et ce n’est que dans ce maquis très particulier de l’intimité que peut se construire une véritable alternative. Contrastant avec le champ de ronces des simulacres proposés par la si-vile-isation, la  liberté et le bonheur naturels sont accessibles et reproductibles, ils sont une alternative sociétale et politique, modeste mais réelle, probablement la seule possible.

Roméo Bey

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.